Session 1: Le Traité international sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture

Dans Session 1, nous examinons un régime réglementaire qui met l'accent sur l'importance du partage et de l'utilisation des ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (RPGAA), à savoir, le système multilatéral d'accès et de partage des avantages du traité international de la FAO sur les ressources phytogénétiques pour l'alimentation et l'agriculture (ci-après dénommé «le traité»).

Tout en étant pleinement compatible avec les principes soulignés dans la Convention sur la diversité biologique (CDB) - la souveraineté-nationale, des conditions mutuellement convenues et un consentement éclairé préalable- le Traité crée un système qui minimise les coûts de transaction et les difficultés administratives concernant l'échange des ressources phytogénétiques, tout en créant un mécanisme pour le partage des avantages. Les RPGAA sont différentes des autres ressources génétiques et font appel à un autre système d'accès et de partage des avantages pour les cultures et les fourrages qui sont les plus importantes pour la sécurité alimentaire et sur lesquelles les pays sont les plus interdépendants.

Le Traité est un instrument dynamique et de nombreuses décisions importantes concernant sa mise en œuvre doivent être prises par le Conseil d'administration. Cette session vise à expliquer la raison d'être du Traité et de sa relation avec la CDB et illustre cette relation avec des exemples pratiques.